Expositions

Rachelle SCOTT expose également ses œuvres en permanence à l'Eka and Moor, à Madrid en Espagne et en Colombie. En 2011, elle se produit dans "F comme Femme Diaspora", un documentaire réalisé par Stephanie et Steve James de Shakti Productions, les meilleurs lauréats, avec des femmes des Caraïbes qui réussissent dans le monde.

Pour la Journée internationale de la femme 2016, elle apparaît à l'ACTE de Memorial, à Pointe-à-Pître, Guadalupe "Mujeres de CREACIÓN". Il convient également de mentionner que depuis 2015, quelques extraits imprimés de ses œuvres se distinguent dans le monde de la mode un designer péruvien reconnu, Rosario de Armenteras Vukanovich
2021
“REZILIANS” exposition collective en partenariat avec “Haiti le Printemps de lArt” à Festival Arts Haiti du 13 au 25 janvier 2021.
2020
Rachelle participe aux expositions suivantes:

“EXPO-ARTISTAS VIRTUAL 2020” 16eme édition du 15 Décembre 2020 au 15 Janvier 2021

"TRAVELING SOULS in Quarantine". Une exposition collective en ligne qui débute le 30 juillet 2020 ou participent des artistes de Cuba, Colombie, Amérique Centrale, Amérique du Sud, République Dominicaine et Haiti.
2019
En décembre 2019, pour la semaine de l’Art, au Miami River Art Fair, elle expose dans l’édition dénommée « Hier, Aujourd’hui et Demain » qui regroupe des œuvres d’Art Moderne, d’Art Contemporain et d’Art en Mouvement.

En Septembre, elle participe à la Biennale Internationale de Gravures “Bienal Internacional de Gravados y Arte Impresso en Pequeño Formato” BIGAIL 2019 - en Argentine.

Toujours en Mai 2019, elle participe avec 22 artistes choisis de l’Amérique Latine et des Caraïbes, au mouvement« Traveling Souls » (Les Ames Voyageuses ), dans une exposition collective au Centre Abernathy Center à Sandy Spring, Georgie, USA

Mai 2019: une Marine intitulée « Serenidad » de l’artiste est vendue à Central Park, New-York, à « The Loeb Boathouse, dans le cadre d’un gala de levée de fonds par une organisation de jeunes « Rocking the Boat » pour financer le programme de réinsertion et les actions civiques d’une école nautique des jeunes du Bronx.

Puis du 25 au 30 mai, l’ECIA Panthéon - Sorbonne présente une exposition: « Un autre Regard sur l’Amérique Latine », pour proposer à travers les œuvres de Rachelle Scott et de deux autres artistes latins, un regard différent sur le monde qui nous entoure, leur perception et rendu à partir de leur origine,

Du 11 au 14 avril, elle participe au PARIS ART FAIR, en France.

En Février, deux de ses œuvres de la collection « coeurs de Femme »sont à la Grande Vente aux enchères publiques organisée par la Galerie Colette Nimar d’Art Caribéen et Sud Américain à l’Hotel L’Impératrice en Martinique.

2018
En Martinique, à la galerie de Colette Nimar, elle expose deux de ses oeuvres de la collection “ Coeur de Femme” et en Décembre, à Festival Arts Gallery, en Haïti, elle présente ses dernières créations “ Regards et Couleurs”.
2017
Présente en Novembre 2017 à Expo-artistas au Centre Culturel de Borges en Argentine "Coeur de Femme" pour célébrer dans sa peinture les différentes facettes et les nobles qualités du coeur d'une femme, avec la beauté et la diversité qui l'habite du subtile vibrations de vos humeurs. "Plasma avec sensualité dans la toile cet univers du féminin, de la tendresse, du renoncement, de la compassion, de la spontanéité et de la spiritualité, traits emblématiques de son travail." Rachelle peint avec une liberté et une indépendance irrévérencieuses, ou les couleurs véhiculent la plus pure beauté de l'univers.

Une production qui exalte l'art, les sens, et célèbre la vie avec toute sa splendeur dans chacune des émotions qui émanent de ses toiles, avec une beauté magique. "(Licencee Claudia Sanzi Curatrice, Critique d'Art)
2016
Elle peint et offre à l’Eglise Notre-Dame de Lourdes, à Soisson la Montagne, Haïti, les quinze stations du Chemin de Croix.

En novembre, elle est à nouveau en Argentine, à Expo-Artistas, pour présenter « Sérénité :…dans l’âme du Temps », un voyage en rétrospective à travers ses créations artistiques ponctué de plus récentes.

“… Chaque œuvre de Rachelle a la douceur et la sensibilité d'une histoire, de la maîtrise de son pinceau à l’émotion, rayonnant de son intérieur... …Magique et simple, ses toiles proposent un voyage vers notre propre intérieur, “plein de moments de vie dignes d’être vécus” -(Lic. Claudia Sanzi, curatrice) 
2015
En juin, à la Fondation Théard, Fermathe, Haïti, elle expose une autre de ses collections, «  Espaces de Mémoire » avant de la présenter successivement à Fort-de-France, en Martinique, dans les boutiques des Frères Lauzéa aux cotés de « Mythologies et Réalités » et à Pointe-à-Pître, Guadeloupe, au Centre Rémy Nainsouta.
2014
En novembre, à Expo-Artistas en Argentine, elle dévoile sa collection « Origines divines de l’âme », et à la Villa Thérèse, Haïti, celle de « Mythologies et Réalités », en décembre.
2013
Elle revient exposer à Haïti, à Festival Arts de Marie Alice Théard (IWA/AICA) Doctor honoris causa, qui alors écrivait d’elle : « Rachelle SCOTT est digne d’être citée parmi les plasticiens qui enrichissent le patrimoine culturel haïtien ».

Puis, présente certaines de ses marines au Centre Borges, en Argentine qui impressionnèrent le critique Julio Sapollnik, Maître de la culture Argentine, curateur et membre du conseil international du Musée d’Art Moderne de New-York qui écrivit que la peinture de Rachelle Scott est: « …un impressionnisme ouvert à une contemplation inclassable …» , « Comme artiste, ce qui la rend unique : c’est sa main tendue qui invite le contemplateur à entrer dans sa peinture et à y demeurer… »
2012
Elle présente ses œuvres avec de nombreux artistes réunis de divers horizons dans une grande manifestation inédite de l’art, à travers un discours fraternel : «  les âmes voyageuses, en Géorgie, USA

Dans la même année, invitée, elle participe à Buenos Aires, en Argentine, à la grande foire Internationale de l’art : « Expo Artistas » où depuis, les promoteurs de cet événement culturel la convient incontournablement à chacune de ses nouvelles éditions.
2009
Elle expose au Musée de la Nation à Lima au Pérou, puis en Haïti, en hommage aux artistes et artisans haïtiens à la gallérie « Festival Arts », et pour plusieurs années consécutives.